Tae Kwon Do

Historique du Tae Kwon Do

Le Tae Kwon Do s'appuie sur une tradition très ancienne Coréenne, à travers de nombreuses écoles sous le nom de Subak ou Taekkyyeon ou encore Gweonbeop. Cet art martial est décelable à travers l'histoire orale et les objets issus de l'époque des 3 premiers royaumes de Corée: Koguryeo, Baekje et Silla. La découverte en 1935 par des archéologues japonais de deux tombes royales retrace le passé historique du Tae Kwon Do par des peintures murales datant de l'époque Koguryeo, atteste que le Tae Kwon Do moderne que nous connaissons est l'héritage de cet art ancestral.

Histoire contemporaine

Le Tae Kwon Do moderne naît sous cette appellation officiellement 11 avril 1955 par l'impulsion du Général Choi Hong Hi après un long travail de développement et d'unification des différentes écoles d'arts martiaux coréennes. Des équipes de démonstration furent constituées, composées des meilleurs représentants, et avaient pour objet d'effectuer des tournées dans le monde entier afin de promouvoir le Tae Kwon Do. En 1961, le Tae Kwon Do est pratiqué par les militaires coréens autant que par la population civile de ce pays, mais aussi par les forces armées étrangères.

Quelques dates clefs

-1966, création de l'ITF (International Tae Kwon Do Fédération)
-1973, création de la WTF (World Tae Kwon Do Fédération)
-1974,1er championnat du Monde à Montréal (Canada) -1980,6jne équipe de 15 membres effectue une tournée en Cojee du-Nôrd
-2000, le Tae Kwon Do devient olympique aux Jeux de Sydney

Les principes

L'art martial Tae Kwon Do consiste à maîtriser diverses techniques de défense à l'aide de toutes les parties du corps.

Lors des séances de combat souple, on teste son courage, la maîtrise de son agressivité, la force mentale, la précision et la vitesse d'exécution.

Lors de la pratique des Poomsee (kata japonais), on teste la puissance, l'équilibre et la concentration.

Lors des exercices de casse et des techniques spéciales (coups de pieds sautés retournés) on teste la puissance, la coordination, les talents acrobatiques et la résolution.

La philosophie du Tae Kwon Do est d'apporter le bien être mental et physique à celui qui le pratique et d'aider le pratiquant à affronter les épreuves de la vie dans le but d'une amélioration au niveau personnel et de son sens civique envers les autres. La pratique sérieuse du Tae Kwon Do améliore la confiance en soi, le courage, la maîtrise de soi, la patience et donne un sens aux notions de modestie et de respect d'autrui, les exercices physiques endurcissent le corpj et l'esprit tout en améliorant la souplesse.

Ce code moral et ce bien-être physique donne un équilibre et une sérénité au pratiquant.